Etant donné que mon disque est déjà partitionné, je passe l'étape de partionnement et sélectionne "définir les points de montage" pour mes partitions Linux existantes (la dénomination des partitions est différentes avec Arch) :
Attention : Arch utilise une autre notation pour définir les lecteurs, ainsi :
/dev/hda3 devient /dev/discs/disc0/part3 montée en /boot
/dev/hda5 devient /dev/discs/disc0/part5 montée en swap
/dev/hda6 devient /dev/discs/disc0/part6 montée en /
/dev/hda7 devient /dev/discs/disc0/part7 montée en /home
Attention à ne pas oublier de sélectionner "DONE" après avoir défini vos points de montage, sinon ceux-ci ne seront pas pris en compte.

Choix des packages :
Pour ma part, j'ai suivi les recommandations du manuel et choisi d'installer les outils de base uniquement.

Installation des packages :
Il suffit d'attendre. Ces packages représentent environ 90 mo.

Sélectionner un noyau :
Il existe 4 types de noyaux disponibles : 2.6-ide 2.6-scsi, 2.4-ide, 2.4-scsi. J'ai choisi le 2.6-ide car c'est certainement le plus simple parmis tout ces noyaux disponibles et celui qui a le plus de chance de faire fonctionner ce portable Sony. Je m'en recompilerai un aux petits oignons après avoir testé celui-ci.

Installation du noyau :
Les sources du noyau sont copiées ainsi que vmlinuz26, kmconfig26 et system.map26 sur la partition /boot.

Modification des fichiers de configuration :

/etc/rc.conf
HARDWARECLOCK="localtime"
TIMEZONE=Europe/Paris
KEYMAP=fr
CONSOLEFONT=
USECOLOR="yes"
USELVM="no"
HOSTNAME="laptop"
MODULES=(!usbserial !ide-scsi)
lo="lo 127.0.0.1"
eth0="dhcp"
INTERFACES=(lo eth0)
gateway="default gw 192.168.0.1"
ROUTES=(!gateway)
DAEMONS=(syslog-ng hotplug !pcmcia network netfs crond)

/boot/grub/menu.lst

default=0
timeout 30
splashimage=(hd0,2)/boot/grub/splash.xpm.gz

title WindowsXP_Pro
root (hd0,0)
makeactive
chainloader +1

title Arch_Linux
root (hd0,2)
kernel (hd0,2)/boot/vmlinuz26 root=/dev/discs/disc0/part6 ro devfs=nomount vga=0x317

/etc/modeprobe.conf

# OSS Compatibility
install snd-pcm modprobe -i snd-pcm ; modprobe snd-pcm-oss ; true
install snd-seq modprobe -i snd-seq ; modprobe snd-seq-oss ; true

/etc/fstab

none                   /dev/pts      devpts    defaults            0      0
none /dev/shm tmpfs defaults 0 0
tmpfs /tmp tmpfs defaults 0 0
usbfs /proc/bus/usb usbfs defaults 0 0

/dev/cdroms/cdrom0 /mnt/cd iso9660 ro,user,noauto,unhide 0 0
/dev/cdroms/cdrom0 /mnt/dvd udf ro,user,noauto,unhide 0 0

/dev/discs/disc0/part5 swap swap defaults 0 0
/dev/discs/disc0/part6 / reiserfs defaults,noatime 0 0
/dev/discs/disc0/part7 /home reiserfs defaults,noatime 0 0
/dev/discs/disc0/part3 /boot ext3 noauto,noatime 0 1

/dev/discs/disc0/part1 /mnt/WinXP ntfs noauto,rw,user,umask=022 0 0
/dev/discs/disc0/part2 /mnt/Vaio ntfs noauto,rw,user,umask=022 0 0

/etc/resolv.conf

nameserver 192.168.0.1
search localdomain

/etc/profile

export LANG="fr_FR.utf8"

Voilà, il ne reste plus qu'à rebooter ou exécuter Grub pour ceux qui ne l'avait pas avant sur leur partition /boot.
Après un rapide reboot, nous arrivons sur une console. Il suffit de s'identifier en "root" et d'appuyer sur "Entrée" pour se logger. Il va falloir définir un mot de passe pour root.

# passwd

Ajouter un utilisateur :
# useradd -m -s /bin/bash fouiny
Ajouter cet utilisateur au groupe "optical" et "audio"
# gpassword -a fouiny optical
# gpassword -a fouiny audio

Mettre à jour la base de données Pacman :
# pacman -Sy

Installer les pilotes de la carte graphique nvidia :
# pacman -S nvidia
Ajouter "nvidia" à la ligne MODULES dans notre fichier /etc/rc.conf :
# nano -w /etc/rc.conf
comme ceci : MODULES=(!usbserial !ide-scsi nvidia)

Installation de Xorg :
#pacman -S xorg
Configuration de Xorg :
Pour configurer Xorg, j'ai tout simplement récupéré mon xorg.conf de Gentoo et modifié les chemins des FontPath.
#nano -w /etc/X11/xorg.conf
Lien vers mon xorg.conf (twinview actif)

Installation de KDE :
#pacman -S kde
Pour KDE en français, ajouter :
#pacman -S kde-i18n-fr

Renseigner le fichier .xinitrc :
#nano -w /home/fouiny/.xinitrc
Décommenter la ligne startkde et commenter startxwm

Nous pouvons maintenant lancer X "startx" et on se retrouve avec un superbe bureau KDE 3.3.
KDE démarre très très rapidement, c'est impressionnant.

Avec cette distribution, il est maintenant possible de disposer d'un Linux hyper rapide, optimisé i686 et très stable en à peu près une heure d'installation. A l'utilisation, Arch est très rapide et réactive, de plus, la configuration de celle-ci se fait très facilement grâce à quelques fichiers de configuration simples à éditer.

Cette distribution est-elle pour des utilisateurs néophytes ?
L'interface ncurse ne rebutera pas quelqu'un qui sait installer un windows 98; il faut cependant savoir utiliser nano ou vi et connaitre l'appellation "linux/unix" des partitions (/dev/discs/disc0/part).
Son installation est nettement plus simple que celle d'une Gentoo par exemple et même sur mon portable Sony, je n'ai même pas eu besoin de recompiler le noyau.
Elle n'est pas faite pour un néophytes pur et dur mais un nouvel utilisateur Linux ayant déjà installer une Mandrake ou Ubuntu arrivera certainement à l'installer et l'utiliser. Il existe d'ailleur un forum, un canal irc et une doc en français qui facilite les échanges.

ATTENTION : Lors de l'installation des packages ou du kernel, si les fichiers vmlinuz26, kconfig26, System.map26 et menu.lst sont déjà présent sur le disque, l'installation des packages ou du kernel est stoppé. Il faut effacer ces fichiers avant d'installer.